Page 12


 
Les pouvoirs psychiques
 
 
   L'adepte de sciences occultes acquiert avec la pratique certains pouvoirs psychiques. Il doit toutefois apprendre à apprivoiser ces pouvoirs, et à reconnaître que cela s'accompagne inévitablement de responsabilités.
 
   Souvent, un débutant se découvre des pouvoirs psychiques au tout début de sa pratique. Il peut alors avoir tendance à s'emballer facilement. C'est là un des pièges subtils de l'ésotérisme. Il est alors tentant pour un néophyte d'utiliser ses nouveaux pouvoirs afin de s'approprier le contrôle de son environnement, ou même des personnes qui l'entourent. Celui qui agit ainsi, n'a rien compris aux sciences occultes. Il n'ira pas très loin dans sa quête spirituelle.

   Un novice doit comprendre tout de suite que le premier but de sa démarche en ésotérisme doit être de lui aider à réussir son propre passage sur Terre, et non pas à s'ingérer dans celui des autres, si bien intentionné soit-il. Même ceux qui pratiquent la guérison spirituelle doivent respecter certaines règles de base. Ils peuvent transmettre de l'Énergie Cosmique aux autres, mais ils doivent demeurer vigilants quand il s'agit de guérir un malaise en particulier.
 
   Certaines personnes semblent en effet avoir besoin de vivre des maladies pour parfaire leur évolution. Un guérisseur éclairé comprend bien cette attitude purement humaine, et il n'interférera pas dans le chemin de vie de ses protégés.
Il n'essaie pas de se substituer à Dieu. Il transmettra simplement de l'Énergie et de l'Amour à ses clients. Le receveur en disposera alors lui-même selon ses propres intentions profondes.

   Un porteur de pouvoir psychiques qui comprend bien son rôle, reconnaît également l'importance d'élargir ses interventions, en offrant de l'Énergie et de l'Amour à la planète toute entière.

André A. Bernier


 
 
Et surtout n'oubliez pas...

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie


Page suivante : Les soucoupes volantes


Table des matières



  12 


  Ici on utilise une plateforme