Les textes présentés sur ce site sont libres de droits, à condition d'y inclure le nom de l'auteur           
                                                                                                                  
Page 11


 
La mission de l’âme humaine
 

   Les religions nous ont toujours présenté l’âme humaine comme étant un attribut religieux. Ils ont négligé de nous dire qu’il n’est pas indispensable d’être religieux pour s’occuper adéquatement de son âme. Aujourd’hui, les religions s’effacent graduellement, mais soyez rassuré, l’être humain disposera toujours d’une âme pour le guider dans la vie, et pour archiver tout ce qu’il vit durant ses nombreux passages dans les mondes de matières. L’âme, c’est la contrepartie immatérielle des atomes qui composent notre corps physiques, elle est notre vrai «
 Moi » qui nous emmène à travers l'éternité.
 
   L'âme humaine peut avoir différents niveaux de maturité.
Une âme peu évoluée ne saisit pas vraiment le bût de ses missions successives dans les mondes de matières. Elle rixe alors de mal utiliser l’outil qu’est son corps physique, et donc de ne pas accomplir grand-chose de valable dans son présent passage sur Terre. Ce n'est que partie remise, elle aura sa chance de se reprendre dans ses prochaines incarnations. Une âme mature quant à elle, est une âme qui a vécu de multiples incarnations, tout en maîtisant la plupart des expériences qu’elle s’était sélectionnées dans ses précédents passages dans le monde invisible entre ses incarnations.
 
   L’âme mature, l'âme évoluée, peut parfois sembler «
 égoïste » pour un profane. Il est vrai qu’elle considère le corps physique comme un outil de travail qu’elle « utilise », et rejette par la suite. Elle accordera tout de même des soins appropriés à son corps, étant consciente que celui-ci est l’instrument qui lui permettra d’accomplir sa mission terrestre. L’âme poursuit inlassablement un noble bût à travers toutes ses incarnations dans différents corps physiques. Ce bût, c’est l’évolution à tout prix, l’évolution du Grand Univers à travers la somme des expériences humaines acquises dans les mondes de matières. Elle accomplit sa mission sachant très bien qu’elle sera souvent mal comprise par l’humanité qui prêche souvent par excès de sentiments.
 
   Notre âme, notre Moi, fait aussi face à un dilemme important, car elle vit une dualité d’existence. Ainsi, quand l’âme séjourne sur le plan terrestre, elle vit le plan physique, avec ses hauts et ses bas. Après la mort du corps physique, elle rejoint le plan astral. Quand notre conscience est dans notre corps physique, l’âme aimerait bien vivre également les «
 avantages » du plan astral qu’elle conserve en mémoire. Par contre, quand elle se retrouve plus tard sur le plan astral, sa conscience lui fait miroiter les nombreuses possibilités d’évolution qu’offre le plan terrestre. Cet état de choses peut être difficile à gérer pour certaines âmes, et peut engendrer des « états d’âme » parfois contradictoires. Ce sera toujours ainsi pour l’âme tout au long de son interminable ascension vers la Finalité.
 
   L’âme assume pleinement qu’elle est notre vrai Moi. C’est l’âme qui nous emmène à travers nos multiples incarnations. Le corps a besoin de l’âme pour exister, et l’âme a besoin du corps pour évoluer. L’âme applique une Logique implacable tout au long de son interminable cheminement. Le mot «
 Logique » peu sembler un peu froid, mais nous ne devons pas le voir ainsi. Il s’agit plutôt d’une Logique imprégnée d’Amour Véritable. Le langage humain ne peut rendre justice à cette Sublime forme d’Amour. Seul, un tel Amour Intelligent peut nous conduire vers l’Intelligence Suprême, où nous connaîtrons enfin la Plénitude.

André A. Bernier


 
Et surtout n'oubliez pas...

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie


Page suivante : Prendre conscience... en douceur


Table des matières



  11

 
  Ici on utilise une plateforme