Page 70
 

 
Le pouvoir de l'intention 
 

Je croyais pourtant bien connaître les lois de la pensée. J'ai découvert hélas à mes frais que j'avais peut-être sauté une leçon quelque part. En lisant ce qui suit, vous comprendrez vite comment je me suis bien fait avoir, et vous éviterez peut-être ainsi des problèmes dans le futur.
 
 
   À cette époque, je travaillais pour la même compagnie depuis plus de 25 ans, et j'aurais bien aimé ne travailler que 4 jours semaine pour mes dernières années de travail avant de prendre ma retraite. Durant deux ou trois ans, j'ai tenté par l'entremise de mon syndicat, et par certains hauts dirigeants de la compagnie également, de faire valoir mon idée de la semaine de 4 jours pour un employé qui s’approche de la retraite.
 
   J'ai constaté toutefois que j'étais plutôt seul dans mon camp. Autant du côté syndical que patronal, je n'ai pu trouvé écho à mes revendications. À cette époque, la majorité des travailleurs de la compagnie faisait le plus de surtemps possible, alors le 4 jours semaine ne les intéressait pas vraiment. Il semble aussi plus rentable pour une compagnie d'embaucher le moins de personnel possible, quitte à recourir au temps supplémentaire au besoin.
 
   Malgré ce constat, je n’abandonnais pas, je cherchais toujours un moyen pour parvenir à ne travailler que 4 jours semaine. Et bien, croyez-le ou non, j'ai finalement eu gain de cause… Je suis tombé malade…  et quand j'ai pu reprendre le travail, vu mes capacités réduites, on m'offrit de ne travailler que 4 jours semaine durant les quelques années qui me restaient à faire avant la retraite
! Le pouvoir de l'intention, vous comprenez maintenant où ça peut mener parfois ?
 

L'influence de nos pensées

   Prenons maintenant un moment pour nous arrêter sur l’importante influence qu’ont nos pensées tout au long de notre vie. Vous comprenez maintenant comment une pensée persistante, même si elle semble bien positive, peut parfois se retourner contre nous. Mais en même temps, vous avez aussi compris j’espère, comment est subtil et puissant le pouvoir de la pensée humaine.
 
   Même si nous agissons de façon correcte dans la vie, si nos pensées sont mal formulées, nous en subirons inévitablement les conséquences tôt ou tard, car les Lois de la Vie sont immuables. Nous avons vu plus haut que le pouvoir de l’intention ou de la pensée, peut nous jouer de bien mauvais tours parfois.

   Regardons maintenant comment le pouvoir de la pensée, ou de l'intention, peut très bien nous servir si nous apprenons à l'utiliser correctement. Au lieu de nous répéter mentalement par exemple
 : « Je veux tel ou tel chose afin d’être heureux », il vaudrait mieux demander à l’Intelligence Suprême de simplement nous rendre heureux. Cette façon de faire répond bien à notre souhait, tout en étant beaucoup moins risquée. Laissons tout simplement l’Intelligence Suprême choisir elle-même la meilleure façon de nous rendre heureux, elle saura probablement le faire mieux que nous.
 
   Un autre point très important à retenir ici, consiste à nous habituer à orienter nos pensées sur ce que nous voulons obtenir ou être, et non sur ce que nous ne voulons pas. Abstenons-nous ainsi de dire ou même de penser
 ; « Je ne veux pas de ceci ou de cela », car le subconscient ne peut comprendre le mot « pas », alors pour lui, même si nous utilisons le « pas », nous venons de demander justement ce que nous voulons éviter.
 
   On dit même que le subconscient est idiot, car il n’analyse pas. Il tente simplement par tous les moyens dont il dispose d’exécuter ce que nous pensons, que ce soit censé ou non. Et en plus, il ne prend pas de pause, il est au travail 24 heures par jour. Pas surprenant qu’il nous place dans le trouble parfois quand nous formulons mal nos pensées.
 
André A. Bernier



 
Et surtout n'oubliez pas

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie


Page suivante :
Quel beau et bon pays !


Table des matières


  70