Page 45
 

 
Le pouvoir de l'intention 
 
 
   Je croyais pourtant bien connaître les lois de la pensée. Hélas, j'ai découvert à mes frais que j'avais peut-être sauté une leçon quelque part. En lisant ce qui suit, vous comprendrez comment je me suis bien fait avoir, et ça vous évitera peut-être des problèmes dans la vie.
 
   À cette époque, je travaillais pour la même compagnie depuis plus de 25 ans, et j'aurais bien aimé ne travailler que 4 jours semaine pour mes quelques dernières années avant d’accéder à la retraite. Durant plusieurs années, j'ai tenté par l'entremise de mon syndicat, ainsi que par certains hauts dirigeants de la compagnie, de faire valoir mon idée de la semaine de 4 jours pour un employé qui s’approche de la retraite.
 
   J'ai constaté toutefois que j'étais plutôt seul dans mon camp. Ni du côté syndical, ni du côté patronal, je n'ai vraiment trouvé écho à mes requêtes. La majorité des travailleurs à la compagnie faisait le plus de surtemps possible, alors le 4 jours semaine ne les intéressait pas vraiment. Il semble aussi plus rentable pour une compagnie d'embaucher le moins de personnel possible, quitte à recourir au temps supplémentaire au besoin.
 
   Malgré ce constat, je cherchais toujours un moyen pour parvenir à ne travailler que 4 jours semaine. Et bien, croyez-le ou non, j'ai finalement eu gain de cause… Je suis tombé malade, et quand j'ai pu reprendre le travail, vu mes capacités réduites, on m'offrit de ne travailler que 4 jours semaine durant les quelques années qui me restaient à faire avant la retraite! Le pouvoir de l'intention, vous comprenez maintenant ce que je veux dire
 ?
 
André A. Bernier



 
Et surtout n'oubliez pas

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie


Page suivante :
 Un monde en changements


Table des matières


  45 

 
  Ici on utilise une plateforme