L'homme et l'univers


Vivre sur Terre comme un citoyen de l'univers


Un site d'André A. Bernier
                                       
                                                                                                                                 
Page 27


 
Le corps humain
 
 
   Le corps humain est le véhicule et l'outil que l'âme emprunte pour séjourner sur Terre. Mais, remontons si vous voulez à la source, il y a quelques milliards d'années. À cette époque, une toute petite molécule avec un peu plus d'ambition que les autres, venait de rejoindre et de s'agglomérer à une autre, et à une autre encore. Il n'en fallait pas plus pour démarrer un processus qui plus tard deviendra le corps humain.
 
   Plusieurs millénaires se sont écoulés avant que cet alliage d'atomes ne représente quelque chose de valable. L'âme universelle reconnut ce magma et s'y introduisit au fil du temps. Le « produit » s'est amélioré, affiné, pour arriver à ce que nous sommes aujourd'hui : un ensemble homogène doué de fonctions autonomes. Disons-le humblement, une réussite extraordinaire.
 
   Le corps humain a atteint maintenant sa vitesse de croisière au point de vue biologique. C'est-à-dire qu'il a acquis au fil du temps tous les attributs qui lui sont nécessaires pour être fonctionnel et compatible avec sa planète et son époque. Chaque organe du corps a maintenant le gabarit et les qualités requises pour un usage optimum. Le tout fonctionne (ou du moins, devrait fonctionner) en harmonie, ce qui n'était à peu près pas possible il y a à peine quelques centaines d'années. Le corps, l'âme et l'esprit en sont arrivés également à un équilibre entre eux.
 
   Si notre corps est à point biologiquement, cela ne veut pas dire que nous ne devons pas nous en soucier. Ce véhicule, cette carapace pour l'âme, a besoin d'un certain entretien pour demeurer efficace. Nous avons avantage à ne pas abuser de la « machine » également, si nous voulons bien compléter notre voyage sur Terre. Un corps bien entretenu restera « en service » assez longtemps pour que l'âme puisse atteindre ses objectifs durant l'incarnation présente.
 

   Toutefois, comme rien ne doit stagner dans l'univers, le corps humain est dû pour une mutation. Une octave plus haut. Mais ça, c'est une autre histoire.

André A. Bernier


 
 
Et surtout n'oubliez pas...

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie


Page suivante : Un arbre droit fait un bon violon


Table des matières



 27