Page 49

 
La clairvoyance
 
 
   Vous étudiez en ésotérisme depuis un certain temps, et vous commencez à vous découvrir des facultés de clairvoyance. Vous parvenez même à fouiller dans le jardin secret de certaines personnes de votre entourage. Vos nouveaux talents épatent vos amis naturellement, alors vous décidez de les utiliser de plus en plus.
 
   Grâce à vos pseudos pouvoirs psychiques, vous croyez maintenant avoir atteint un niveau mystique plus élevé, et ça fait gonfler votre ego. Après tout, vous vous dites que ce n’est pas donné à tout le monde de réussir de tels exploits. Je m’excuse de déglonfler votre baloune, mais en réalité, vous venez plutôt de descendre d’un cran dans l’échelle métaphysique
 ! En fait, vous êtes tombé dans le piège le plus fréquent que rencontrent les apprentis occultistes.
 
   La faculté de clairvoyance, quand elle s’applique aux autres, est en deça de ce qui se vit sur notre plan physique. Il en est de même pour certaines autres pratiques occultes. Plusieurs néophytes se laissent prendre facilement à ce jeu au début de leur pratique. L’illusion est belle à croire, mais elle risque de devenir difficille à vivre assez rapidement.
 
   Les sciences occultes, ne doivent servir que d’outils d’évolution personnelle. Elles sont à notre disposition pour nous aider à maîtriser nos expériences durant nos passages sur Terre. La clairvoyance quant à elle, si elle s’attise en nous, nous aide à faire des choix personnels plus éclairés, mais elle ne doit en aucun cas servir à scruter le destin des autres.
 
   Ceux qui utilisent mal leur talent de clairvoyance, devront en sortir tôt ou tard. Nous sommes sur Terre pour apprendre, pour faire évoluer notre âme, notre Moi. En cela, les sciences occultes peuvent sûrement nous aider, mais je le répète, elles ne doivent surtout pas servir pour «jouer» dans la vie des autres, ou pour accomplir des pseudos miracles.
 
André A. Bernier   



 
Et surtout n'oubliez pas...

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie

 

 
  49