Page 24


 
Ce noir qui se fusionne à tes Corps de Lumière 
 
 
 
   Tu as maintenant 16 ans et tu en es fière. Comme la majorité des jeunes filles de ton âge, tu te laisses souvent influencée par la mode vestimentaire. Et te voilà tout à coup toute vêtue de noir. Pour toi, ce vêtement qui recouvre ton corps n'est qu'un accessoire à la mode du jour. Tu ignores probablement l’influence qu’ont sur toi les couleurs que tu portes.
 
   À l'adolescence, tes corps subtils, que l'on appelle aussi Corps de Lumière, se déploient graduellement autour de ton corps physique. Ils forment une aura lumineuse que certaines personnes peuvent percevoir. Ce halo est une manifestation de l'Énergie Cosmique qui t'anime. Tu es à l'âge où un de ces corps subtil, ton corps mental, qui est le siège de ta pensée, devient accessible à ta conscience si tu y travailles. Il est impératif alors de lui fusionner des couleurs joyeuses, vivantes, et surtout pas des teintes sombres.
 
   Ton aura est un agrégat de Lumière vives, et elle recherche toujours plus de Lumière, afin de te redistribuer de différentes façons l’Énergie de cette Lumière par la suite. Et toi, par ton habillement sombre, tu y incorpores actuellement des couleurs atténuantes. En nourrissant ainsi tes corps subtils de noir, ceux-ci n'ont d'autres choix que de te redonner en échange du noir dans ta vie. Il existe ici vraiment une relation de cause à effet que tu as avantage à considérer.
 
   Je te propose pour conclure, une expérience bien simple
 : La prochaine fois que tu te retrouveras dans une foule, compare la physionomie des gens vêtus de noir avec celle de ceux qui portent des couleurs vives, et tu pourras constater par toi-même lesquels semblent les plus heureux. Les modes vestimentaires changent au fil du temps, mais les grandes Lois de la Vie elles, sont immuables.

André A. Bernier


 
Et surtout n'oubliez pas...

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie


Page suivante : Les miracles ne proviennent pas de Dieu


Table des matières



  24 


  Ici on utilise une plateforme