Les textes présentés sur ce site sont libres de droits, à condition d'y inclure le nom de l'auteur           
                                                                                                                  
Page 40

 
 
Notre éternel chemin ascendant  
 
 

   Vous arrive-t-il parfois de vous demander à quoi peut bien servir cette incommensurable aventure qu'est la Vie, et pourquoi notre âme, notre Moi, qui est notre vraie identité, doit passer à travers toutes ces étapes évolutives, toutes ces incarnations, pour aboutir un jour au Paradis ? L'âme a commencée son périple il y a des milliards et des milliards d'années dans des mondes à la périphérie des univers. Ces mondes extérieurs, encore inaccessibles à l’astronomie moderne, ont une densité bien supérieure à celle de la Terre et des planètes voisines.
 
   Pour chacune de ses incursions dans un monde de matières, l'âme revêt une enveloppe charnelle ajustée atomiquement au milieu où elle séjourne. D'incarnation en incarnation, l'âme fréquente des mondes de moins en moins denses, de moins en moins matériels. L'âme s'approche ainsi à son rythme du Noyau de l'univers. Chacun de ces mondes possède sa propre configuration atomique. Toutes ces incarnations servent à instruire, à paufiner l'âme d'une façon ou d'une autre. Rien de cet apprentissage n'est inutile, rien ne se perd, car l’âme possède la faculté d’archiver tout ce qu’elle vit, et de le faire rejaillir au moment opportun.
 
   L'âme, notre vrai Moi, est aussi guidée subtilement par l’Esprit Universel. À travers ses multiples incarnations toujours ascendantes, elle aura à maîtriser des expériences de plus en plus complexes. Comme outil de travail, elle habitera des corps de plus en plus subtils. Viendra un temps où l’âme délaissera son identité propre pour se fondre à d’autres Âmes déjà fusionnées, afin de travailler cœur à cœur pour le bien de l’humanité. Durant ses phases d’incarnation dans un corps physique, l’âme est individuelle dans sa forme, mais elle reste néanmoins unie à l’Unicité Suprême.
 
   Un jour, dans un lointain futur, le manteau de l'âme atteindra la même subtilité que l'âme elle-même. Cet amalgame aura rejoint à ce moment la densité de Dieu, et il se fusionnera alors à Lui. Ce point, est le seul niveau où le matériel ne peut exister. Le voyage ascendant sera alors terminé. Mais est-ce vraiment La Fin de l’Odyssée
 ? Et bien… pas véritablement, nous pourrions continuer l'histoire mais… (Eux peuvent vous expliquer la suite : (Le Livre d’Urantia)
 
André A. Bernier



Et surtout n'oubliez pas...

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie


Page suivante :
 Intelligence, conscience, et bon sens


Table des matières

 
  40 

 
  Ici on utilise une plateforme