L'homme et l'univers


Vivre sur Terre comme un citoyen de l'univers


Un site d'André A. Bernier
                                       
                                                                                                                                 
Page 2


 
Pourquoi, ce passage sur Terre ? 
 
 
   Nous vivons décidément une belle époque sur notre continent à l’heure actuelle. Le confort y est présent plus que jamais auparavant, et notre espérance de vie ne cesse d’augmenter.
 
   Et pourtant on peut se demander si les gens sont plus heureux que par le passé. En apparence, oui bien sûr, mais en réalité qu’en est-il ? Plusieurs s’en vont comme des marionnetes dans la vie actuellement, s’accrochant à toutes sortes de buts sans valeur pour essayer de se sentir vivants. Mais cela ne semble pas suffire. Un grand vide les habite.
 
   Des parents semblent bien réussir leur vie, et pourtant parfois, leurs enfants finissent dans la drogue. La politique attire de moins en moins la jeunesse actuelle, à tort ou à raison, on y voit une gang de profiteur du système. On a aussi délaissé les religions, il va sans dire que les déboires sexuels de certains de ses membres y sont pour quelque chose. Visiblement, ceux-ci sont aussi perdus que les autres !
 
   La majorité des gens actuellement ne croient pas vraiment à la vie après la mort. Il en découle alors que plusieurs démontre un égoïsme flagrant. Ils s’approprient tout ce qu’ils peuvent, se souciant peu, ou pas du tout des autres, et de l’environnement encore moins. Ainsi, selon cette logique, le plus futé semble avoir plus de chances de mieux s’en tirer que les autres. 
 
   Nous accomplissons des choses de plus en plus complexes dans bien des domaines, toutefois, dans nos vies personnelles, il semble bien que nous avons perdu nos bases. Nous ignorons complètement, pour la plupart d’entre nous, ce que nous sommes venus faire sur cette Terre. Se peut-il que nous ne soyons ici que pour manger, dormir, et faire des enfants ?
 
   Pour la plupart d’entre nous, notre plan de vie s’arrête à la mort. Pourtant la mort n’est qu’une des nombreuses étapes, que nous, notre âme, notre « Moi », aura à traverser durant notre périple à travers l’éternité. Ignorer ou négliger ce fait nous rend délinquant. Nous n’en sommes pas à notre premier passage sur Terre, et ce n’est probablement pas le dernier non plus.
 
   Quand les humains auront enfin assimilé le phénomène de la réincarnation, ils comprendront qu’il n’y a jamais d’interruption pour l’âme humaine. La vie, la mort, tout se vit dans une continuité absolue. Nous ne perdons pas conscience quand l’âme quitte le corps. Nous vivons ce processus comme nous le faisons pour n’importe quel autre événement de notre vie.
 
   Comprenez-vous maintenant que la façon dont vous agissez dans cette vie affectera votre prochaine incarnation ? Comprenez-vous que votre plan de vie ne doit pas s’arrêter à la mort de votre corps physique ? Vous êtes éternel, pensez-y ! Ce que vous faites de bien vous sera rendu tôt ou tard, dans cette vie ou dans une autre, il en est de même pour vos fautes hélas !
 
   Cherchez par tous les moyens à devenir meilleur. Quand vous vous appliquez à paufiner votre âme, c’est pour toutes vos incarnations futures que vous le faites. Ce qui est acquis, est acquis. On ne peut régresser d’une incarnation à l’autre. La vie est tellement plus facile à vivre quand on en comprend ses lois, et qu’on les met en pratique.

André A. Bernier



 
Et surtout n'oubliez pas...

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie

 

Page suivante : L'univers


Table des matières