Page 65
 

 
Vivre éternellement 
 
 
   Est-il possible pour un être humain d'imaginer la dimension infini du Cosmos ? Pour bien comprendre ce qui suit, nous devons voir grand, immensément grand ! Il faut élargir notre vision de l’univers visible et invisible hors des limites habituellement reconnues.
 

   Il est en effet très difficile pour nous humains de comprendre l’immensité et la complexité du Grand Univers dans son ensemble matériel et immatériel. La thèse suivante est très peu connue, mais pourtant bien réelle. Habituellement, nous parlons seulement du cheminement ascendant qui mène l'être humain vers Dieu, ou la Source Suprême si vous préférez. Ici, nous nous permettons d’aller plus loin. 
 
   Dans tout ce colossal système qu'est le Cosmos, il existe une dualité d’existence pour les entités qui y évoluent. Il y a d'abord les ascendants du temps, comme nous, et les autres moins connus, qui forment la contrepartie indispensable pour que tout ce système puisse fonctionner, soit les descendants de l’éternité. Évoluant sur une longueur d’ondes différente de la nôtre, ils sont inperceptibles à nos sens humains. Seuls certains ocultistes ou médiums chevronnés peuvent entrer en contact avec eux, et sous certaines conditions particulières que nous ne pouvons décrire ici.


   Nous, comme ascendants du temps, avons actuellement, et cela pour longtemps encore, le beau rôle. Car, partis du néant il y a des milliards d’années, nous gravissons lentement mais sûrement les étapes vers la Plénitude, que les religions appellent Dieu. D’incarnation en incarnation, à travers les aléas de nos nombreux passages dans des mondes matériels et immatériels, notre âme marque une progression lente mais constante vers sa Sublime Cible. Elle perçoit et savoure cette ascension vers la Béatitude, même si nous en sommes actuellement plus ou moins conscients.
 
   Il en est tout autrement pour les descendants de l’éternité. Si nous trouvons parfois la vie difficile à vivre sur Terre, sachez que ceux qui descendent de l’éternité eux, vivent quelque chose de beaucoup plus déprimant. Vu qu’ils partent de la Perfection en régressant, ils sont parfaitement conscients de la longueur et des difficultés de l'expédition. Ils savent qu’ils devront vivre de multiples régressions avant d’atteindre rien de moins que le néant, pour ensuite repartir vers le haut. Le périple sera long, immensément long, et leur âme en est parfaitement consciente.
 
   Certains de ces descendants de l’éternité essaieront de court-circuiter le voyage pour ne pas se rendre jusqu’au « fond du baril » ; le point de revirement. Ils tenteront alors de repérer et d’investir une âme ascendante et de repartir ainsi vers le haut. Sans nommer de nom, sachez qu’il existe sur Terre des organisations qui encourage cette « possession », et qui leurs facilite la tâche, en repérant des âmes susceptibles de se laisser posséder. Certains néophytes qui s’engagent dans des expériences occultes et qui sont mal préparés à le faire, peuvent hélas se retrouver ainsi victimes de ces « hackers ».
 
André A. Bernier



 
Et surtout n'oubliez pas...

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie


Page suivante :
Le retour de missions de nos soldats


Table des matières


 65