Page 30


 
L'homosexualité, et l'intensité vibratoire
 
 
   Annette était la cousine de mon épouse. À cette époque, nous nous retrouvions souvent dans des réunions de familles. Elle était toujours joviale et pétillante, et une aura d'énergie s'en dégageait, elle « vibrait »
 
   Et les années passèrent, 10 ans peut-être avant que je ne la revoie. Elle demeurait maintenant dans une province voisine. J'ai su par des amis qu'elle avait quitté son conjoint pour aller vivre avec une femme. J'étais plutôt surpris, mais pas offusqué. Ça ne changeait rien à mon admiration pour elle, car je n'ai pas de préjugé envers l'homosexualité.
 
   Une autre réunion de famille s'annonce, et on me dit qu'Annette y sera présente. Quel plaisir de la retrouver, toujours aussi pétillante et intéressante. J'entame tout de suite la conversation avec elle, mais surprise… C'est la même personne, mais ce flot d'énergie qui l'entourait n'est plus là. Rien, rien du tout, aucune énergie vibratoire ne s'en dégage ! Je suis bouleversé, je n'y comprends rien !
 
   Je m'approche alors de d'autres personnes pour vérifier si ce n'est pas moi qui ne ressens plus rien. Et bien non, je suis toujours aussi réceptif aux vibrations humaines. Je n'arrive pas à comprendre ce qui se passe. Elle n'a pourtant absolument pas changé physiquement, elle semble pleine de vitalité. Un peu plus tard, je retourne vers Annette, et m'approche d'elle encore plus… Rien à faire, aucune énergie ne se dégage de ce corps.
 
   Je n'ai rien retenu des autres conversations que j'ai pu avoir ce jour-là avec les autres invités. Le cas d'Annette me hantait. Dans les jours qui suivent, je m'arrange pour rencontrer un ancien collègue de travail que je savais homosexuel. Je voulais alors vérifier si le même phénomène se produirait en sa présence. Et bien oui ! La même chose, aucune énergie ne l'entoure lui non plus !
 
   Se peut-il que deux corps de polarité semblable qui s'unissent, arrivent à détruire à ce point leurs champs vibratoires mutuels ? Je n'ai pas la réponse à ma question, et non plus la compétence pour pousser plus loin ma recherche. La supposition précédente s'avère pour le moins troublante, mais théoriquement possible !

André A. Bernier

 

 
Et surtout n'oubliez pas...

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie


Page suivante : Les guérisseurs spirituels


Table des matières



 30