Le double éthérique



   Le double éthérique est d'un violet-gris, (ou bleu-gris) pâle, faiblement lumineux, grossier ou fin suivant que le corps physique dense est grossier ou fin.

   Le double éthérique a deux fonctions principales : d'abord il absorbe le Prâna ou Vitalité et l'envoie dans toutes les régions du corps physique. Deuxièmement, il sert d'intermédiaire ou de pont entre le corps physique dense et le corps astral ; il transmet au corps astral la conscience des contacts sensoriels physiques ; il fait descendre aussi dans le cerveau physique et dans le système nerveux la conscience des niveaux astrals et supérieurs à l'astral.

   De plus, le double éthérique développe en soi-même certains centres au moyen desquels l'homme peut prendre connaissance du monde éthérique et des innombrables phénomènes éthériques. Ces pouvoirs ou facultés seront également décrits.

   Il est important de constater que le double éthérique, étant simplement une partie du corps physique, n'est pas normalement capable, de servir de véhicule de conscience indépendant, dans lequel l'homme puisse vivre ou fonctionner ; il ne possède qu'une conscience diffuse appartenant à toutes ses parties ; il n'a pas d'intelligence et, quand il est séparé de sa contre-partie dense, ne peut guère servir d'intermédiaire à la mentalité. Comme il est le véhicule, non de la conscience mentale mais du Prâna ou Vitalité, il ne peut, sans que la santé en souffre, se séparer des parcelles auxquelles il transmet les courants vitaux. D'ailleurs chez les personnes normales et bien portantes, la séparation du double éthérique et du corps dense est difficile et le double est incapable de s'éloigner du corps auquel il appartient.

   Chez les personnes appelées médiums physiques ou matérialisateurs le double se détache assez facilement ; sa matière éthérique forme alors la base de nombreux phénomènes de matérialisation.

   Le double peut être séparé du corps physique dense par un accident, par la mort, par des anesthésiants comme l'éther ou le gaz, enfin par le mesmérisme. Le double formant le trait d'union entre le cerveau et la conscience supérieure, l'insensibilité est la conséquence forcée de son expulsion du corps physique dense provoquée par les anesthésiants.

   En outre, la matière éthérique ainsi expulsée enrobe le corps astral et amortit également la conscience dans ce véhicule ; aussi, quand l'anesthésiant a cessé d'agir, ne subsiste-t-il, en général, dans la conscience cérébrale aucun souvenir du temps passé dans le véhicule astral.

   La méthode et les conséquences de l'expulsion de la matière éthérique au moyen du mesmérisme seront exposées avec plus de détails dans un chapitre spécial.

   Un état de santé précaire ou l'excitation nerveuse, peuvent aussi déterminer la séparation presque complète du double éthérique et de sa contre-partie dense ; celle-ci n'est plus alors que très faiblement consciente (transe) suivant la quantité plus ou moins grande de matière éthérique expulsée.

   La séparation du double et du corps dense entraîne généralement pour ce dernier une grande diminution de vitalité. Le double gagne en vitalité tout ce que perd en énergie le corps dense. 

   « Quand le double est projeté par un expert, le corps lui-même semble inerte ; le mental est "absorbé" ; les yeux n'ont plus d'expression ; l'action du cœur et des poumons est faible et souvent la température baisse beaucoup. Il est très dangereux en pareil cas de faire un bruit soudain ou d'entrer brusquement dans la chambre, car si le double, par une réaction instantanée, est ramené dans le corps, le cœur palpite convulsivement et la mort est possible ».

   La liaison entre les corps dense et éthérique est si étroite qu'une lésion du double éthérique se traduit par une lésion du corps dense — exemple du curieux phénomène connu sous le nom de répercussion. On sait que la répercussion est également possible en ce qui concerne le corps astral ; une lésion subie par ce dernier se reproduit, dans certaines conditions, dans le corps physique.

   Pourtant il semble probable que le seul cas où la répercussion soit possible est celui d'une matérialisation parfaite, où la forme est à la fois visible et tangible. Point de répercussion si la forme est tangible sans être visible, ou bien visible sans être tangible.

   Noter que ce qui précède s'applique uniquement au cas où de la matière appartenant au double éthérique est prélevée pour constituer la forme matérialisée. Quand la matérialisation est obtenue au moyen de matière empruntée à l'éther ambiant, une lésion de la forme ne peut pas plus affecter le corps physique par répercussion, qu'une statue de marbre ne peut léser l'homme lui-même.

   Se rappeler que la matière éthérique bien qu'invisible pour la vue ordinaire est cependant purement physique et qu'ainsi elle peut se trouver affectée par le froid et la chaleur, comme par de puissants acides.

   Les amputés se plaignent quelquefois d'éprouver une douleur aux extrémités du membre coupé, c'est-à-dire à l'endroit que le membre occupait.

   La raison en est que la partie éthérique du membre n'a pas été enlevée avec la partie dense physique ; le clairvoyant constate qu'elle reste visible et toujours en place ; c'est pourquoi une stimulation appropriée peut éveiller, dans ce membre éthérique, des sensations qui sont transmises à la conscience.

   Bien d'autres phénomènes se rattachent au double éthérique, telles que sa sortie du corps dense, ses émanations, etc.


Lieutenant-Colonel Arthur E. Powell



Page suivante

Page d'accueil
 

Page 1     L'homme et l'univers   André A. Bernier

Page 2     
Les plans d'existence   André A. Bernier

Page 3     
Nos corps énergétiques   André A. Bernier

Page 4     La réincarnation   André A. Bernier


Page 5     Hypothèse sur l'âme des êtres et des choses   André A. Bernier

Page 6     « Je suis entouré d'entités »   André A. Bernier


Page 7     Le voyage de l'âme   André A. Bernier

Page 8     Comment obtenir l'assistance d'En-Haut ?   André A. Bernier

Page 9     Le curriculum de l'âme   André A. Bernier

Page 10   Vivre éternellement   André A. Bernier

Page 11   Le passage dans l'Au-delà   André A. Bernier

Page 12   Comment accéder au plan mental   André A. Bernier
 
 

 

 

 
 22 

 



Créer un site
Créer un site