Les textes présentés sur ce site sont libres de droits, à condition d'y inclure le nom de l'auteur           
                                                                                                                  
Page 26


 
Un beau cadeau
 

   Un beau cadeau en effet, tout un magot que vous venez de recevoir. Félicitations, quelle chance vous avez. Votre vie vient soudainement de changer du tout au tout. Vous avez désormais la possibilité d’en faire des choses intéressantes, et de vous en payer des caprices également. Je vous vois déjà parcourant les magasins à la recherche de gadgets de toutes sortes, lesquels vous croyez, vous procureront enfin le bonheur.
 
   Dommage, mais je vais devoir vous refroidir un peu. Quand on connaît les Grandes Lois de la Vie, on comprend que les cadeaux, ça n’existe pas vraiment. Ce que vous avez reçu aujourd’hui, vous devrez maintenant le mériter. Peut-être ignoriez-vous qu’il y a une contrepartie à tout dans la vie, y compris justement à ce que vous vivez présentement. Donc, il serait probablement plus juste de considérer votre cadeau comme une «
 avance de paie ». Vous avez le magot, mais le travail reste à faire. Rassurez-vous, vous avez tout de même de la chance, et je vais vous expliquer maintenant comment bien exploiter et conserver cette chance.
 
   Il est évident que la richesse procure à ceux qui la possèdent de puissants moyens. Elle permet d’abord de s’assurer une vie confortable, et de cultiver encore plus son esprit. Elle permet également de mieux aider ses frères humains malheureux, en souscrivant et en s’impliquant personnellement peut-être, dans diverses Fondations humanitaires. Hélas, rares sont les nouveaux riches qui considèrent comme un devoir, de travailler au bien-être de leurs semblables. Pour différentes raisons, la richesse a parfois tendence à refroidir le cœur humain. Vous devrez éviter cet écueil à tout prix.
 
   Vous avez touché une somme considérable, maintenant il vous faut apprendre le partage, le vrai partage. Pas seulement partager votre argent, ce serait trop facile. Un vrai partage, ça veut dire partager votre temps, votre énergie, donner de vous-même à la mesure de ce que vous avez reçu. Bien sûr, je pourrais élaborer là-dessus et vous donner un tas de suggestions, mais je crois que le principe est facile à comprendre, et qu’il est possible pour vous de faire face à cette réalité
 ; la fameuse contrepartie.
 
   Si vous y mettez du cœur, vous  trouverez des gratifications insoupçonnées dans vos bonnes œuvres, et ce sera ça le vrai cadeau, un beau cadeau.


André A. Bernier

 
Et surtout n'oubliez pas...

La connaissance n'a de valeur que si elle est appliquée dans la vie


 
Page suivante : Le corps humain


Table des matières


  26 

 
  Ici on utilise une plateforme